L’ex-repaire des zazous et des existentialistes continue d’exercer son attraction sur les élites intellectuelles. Si la bohême a déserté le quartier, ni la mode ni la flambée de l’immobilier n’ont eu raison de l’esprit rive gauche.

Photographie :
Laurence Corona,
Directrice de la Communication
et du 27 Rue Jacob

PDF - 470.3 ko
CLIQUER POUR LIRE L’ARTICLE EN PDF